Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Votre email





 selectionner
Lire aussi | Détail article
Informatique : cadres très recherchés
Informatique : cadres très recherchés
Avec un master ou un diplôme d’ingénieur, des débouchés grands ouverts.
341
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 

En pleine crise, il existerait des métiers aux débouchés certains ? Depuis quelques années les cadres et responsables informatiques vivent cette situation d’exception. En 2012 encore, les grandes entreprises rivalisent pour attirer les diplômés. Même si toutes ne vont pas jusqu’à inviter chaque année 150 étudiants 3 jours à Serre-Chevalier, tous frais payés, comme le fait Akka Technologies. Comme pour beaucoup d’autres sociétés portées sur les nouvelles technologies, «les jeunes diplômés sont indispensables pour se maintenir à un haut niveau technique» justifie-t-on chez Akka. Dans l’enquête besoin de main d’œuvre 2011, les responsables et les cadres R&D et études informatiques figuraient parmi les 15 professions à plus fort recrutement potentiel. Dans ce palmarès, ils représentaient le seul métier à formation supérieure. Encore plus significatif, les entreprises interrogées imaginaient une difficulté à recruter dans près de 45 % des cas. Autant dire que les jeunes qui se forment actuellement ont toutes les chances de leur côté, qu’ils soient ingénieurs ou titulaires d’un master. Bruno Tatibouët, directeur du département des enseignements informatiques, le confirme. «Si on arrive à bac+5, on est sûr de trouver un emploi stable. Des étudiants de master sortis en 2011, il n’y en n’a pas au chômage. Le salaire moyen d’embauche est 2000 euros net. Beaucoup trouvent du travail dans la région où il existe des débouchés de haut niveau». Parmi les raisons, certaines entreprises sont directement issues des formations et des labos de l’Université. Par exemple Covalia, installée à Besançon-Temis. Cette société élabore des logiciels de télémédecine permettant un travail collaboratif à distance entre praticiens. Ils servent notamment à la prise en charge en téléconsultation d’accidents vasculaires cérébraux. Créée en 2007, la société compte aujourd’hui 12 salariés, dont 8 informaticiens chargés de développer les logiciels. Julien Vouillot présent dès l’origine confirme l’intérêt porté à l’Université de Franche-Comté : «On reçoit beaucoup de stagiaires et 7 ou 8 d’entre eux ont déjà été embauchés». Autre réussite issue de l’Université de Franche-Comté, Smartesting. Son domaine, les solutions informatiques de tests, pour des systèmes d’informations complexes dans les domaines de la banque, de l’assurance ou des télécommunications. Lancée par Laurent Py et Bruno Legeard en 2003, elle compte aujourd’hui une trentaine de collaborateurs. Elle aussi puise une grande part de ses ressources humaines à l’Université de Franche-Comté. «Un bon vivier, c’est clair» assure Laurent Py. Ce que confirme le label A octroyé aux 2 masters à la rentrée 2012. Ils sont les seuls de l’UFR sciences et techniques à l’avoir obtenu. Covalia et Smartesting, sur deux marchés très différents, montrent un accès à l’emploi très diversifié pour les élèves. Le savoir-faire de la conception logicielle s’étend même à tous les secteurs d’activité. Que faut-il pour y accéder ? «De la motivation, des facultés d’adaptation, de la facilité à travailler en équipe. Et savoir sourire, c’est toujours mieux» selon Julien Vouillot. Bruno Tatibouët ajoute «de la curiosité d’esprit, de la capacité à travailler et à s’impliquer, de la rigueur scientifique». Et un aspect moins attendu : «savoir communiquer. Un informaticien n’est pas quelqu’un d’assis toute la journée devant son bureau. Il a à discuter, à écouter les clients et les fournisseurs, à travailler en groupe car un logiciel est une oeuvre collective».
Stéphane Paris

Salaires
Un diplômé bac+5 peut débuter à un salaire minimum de 2500 à 3000 euros brut par mois.
Qualités
goût pour l’informatique, travail en équipe, rigueur scientifique, grande capacité de travail
Formations en Franche-Comté
• Master recherche informatique spécialité algorithmique, hautes performances et modélisation à l’Université de Franche-Comté (sites de Besançon et Belfort) et à l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard. • Master recherche sciences et technologies de l'information et de la communication spécialité image, informatique, ingénierie à l’Université de Franche-Comté (Besançon) • Master recherche informatique spécialité sécurité et sûreté du logiciel à l’Université de Franche-Comté (Besançon) • Master pro informatique spécialité réseaux et informatique mobile à l’Université de Franche-Comté (Montbéliard) • Master pro informatique spécialité systèmes distribués et réseaux à l’Université de Franche-Comté (Besançon) • Master pro informatique spécialité informatique avancée et applications à l’Université de Franche-Comté (Besançon) • Diplôme d'ingénieur de l'université de technologie de Belfort-Montbéliard spécialité informatique en partenariat avec l'ITII Franche-Comté (à Belfort et Besançon)
Infos, www.univ-fcomte.fr, www.utbm.fr

Riot Points Hack Riot Points generator Riot Points Cheats Riot Points HACKED Riot Points Mod Riot Points Free Free Riot Points Riot Points Cheat Free Riot Points Hack Riot Points Hack

How to get unlimited Instagram fans How to get instagram fans instagram followers generator Free instagram fans for my account FREE INSTAGRAM FANS How to Get Free Instagram Fans FREE INSTAGRAM 10K FOLLOWERS FREE INSTAGRAM FOLLOWERS

  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception